Un appui de 2M$ à Recyclage Lithion pour renforcer l’expertise québécoise dans le recyclage de batteries

Visite des ministres Pierre Fitzgibbon et Benoit Charette accompagnés de Benoit Couture, président de Lithion, à notre usine de démonstration à Anjou.

Anjou, le 15 octobre 2021. – Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 2 millions de dollars à Recyclage Lithion pour réaliser les études de faisabilité, d’ingénierie préliminaire et d’ingénierie détaillée en vue de construire une usine commerciale de première génération de recyclage de batteries lithium-ion.

Recyclage Lithion a mis au point et breveté un procédé hydrométallurgique innovant qui permet de recycler tous les types de batteries lithium-ion et de récupérer 95 % des composants en produits de haute pureté, tels que le lithium, le nickel, le cobalt, le manganèse et le graphite. Le procédé réutilise les composants recyclés dans la fabrication de nouvelles batteries aux ions de lithium, ce qui correspond entièrement aux principes de l’économie circulaire.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, en a fait l’annonce aujourd’hui en compagnie du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, et du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable des régions de la Côte-Nord et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Jonatan Julien.

Citations :

« Nous remercions le gouvernement du Québec pour son soutien dans cette étape importante d’accélération de notre développement vers la commercialisation de nos solutions de recyclage de batteries lithium-ion. Ce soutien réitère l’importance du recyclage dans la filière batterie au Québec et permet de développer ici même une expertise convoitée partout sur la planète. »

Benoit Couture, Président, Recyclage Lithion

« Le recyclage des batteries aux ions de lithium représente un maillon important de la stratégie québécoise de développement de la filière batterie. Nous sommes fiers de pouvoir soutenir Recyclage Lithion dans les différentes étapes de l’implantation de sa technologie innovante. C’est grâce à des projets d’avant-garde comme celui‑ci que le Québec se distinguera davantage en tant que chef de file dans l’électrification des transports. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« Le Québec a tout en main pour produire la batterie la plus propre au monde, grâce à son hydroélectricité et à des projets novateurs comme celui de Recyclage Lithion. Nous misons sur la création de nouvelles entreprises et de filières stratégiques pour construire l’économie de demain tout en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

« On souhaite faire du Québec un chef de file de la production, de la transformation et du recyclage des minéraux critiques et stratégiques, en partenariat avec le milieu. Ce projet d’économie circulaire correspond à cette vision et contribuera à la transition énergétique. Je suis heureux que notre gouvernement y apporte son soutien. »

Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable des régions de la Côte-Nord et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Faits saillants :

  • En 2020, Recyclage Lithion a mis en service une usine de démonstration à Anjou dotée d’une capacité de recyclage de 200 tonnes de batteries par année.
  • Cette usine de démonstration a bénéficié d’une aide financière de 4 842 000 $ du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles.
  • Avec la construction d’une usine commerciale, Recyclage Lithion prévoit une capacité de traitement annuelle de 7 500 tonnes métriques, soit l’équivalent de 20 000 véhicules électriques.
Share on linkedin
Share on email